La livraison est OFFERTE pour tout achat !

Est-ce que le koala est en voie de disparition ?

Publié par Maxime Zeng le

Une réponse simple : non, le koala n'est pas en voie de disparition.

En revanche certains scientifiques considèrent qu'il est dans une situation critique et que la survie de l'espèce sur le long terme n'est pas assurée.

Sommaire :


Un terme fourre-tout qui n'est pas très descriptif

Dans le langage commun, on a tendance a qualifié toutes les espèces dont la survie est menacée d'"espèce en danger".

Or, la population du koala a diminué de plus de 80% en deux siècles passant de 10 millions d'individus à moins de 100 000 aujourd'hui selon l'AKF. On considère que l'espèce est "fonctionnellement éteinte" ce qui signifie que son déclin progressif entrainera sa perte dans les générations futures. 

L'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) a établi une liste rouge des espèces les plus en danger

Des défenseurs de l'environnement militent pour que l'ours à poche soit reconnu en tant qu'espèce menacée d'extinction, ainsi il bénéficierai d'une aide de l'Etat australien pour son développement.

D'autres estimations plus optimistes envisagent une population de 100 000 à 500 000 individus.

koala en danger de disparition
La menace qui pèse sur le koala ne suffit pas à le qualifier d'animal en voie de disparition, il n'est pas dans les listes des animaux menacés d'extinction.

La déforestation : une cause majeure

L'ours à poche mange des feuilles d'eucalyptus, il a besoin de s'alimenter grâce à l'arbre pour survivre. Malheureusement, l'urbanisation des australiens couplé au réchauffement climatique à entraîner la destruction d'une grande partie de l'habitat du marsupial.

En tant qu'herbivore, son alimentation est limitée et il est dépendant des nutriments qui sont contenus dans ces feuilles. Ses déjections servent de ferment pour la pousse des arbres comme l'eucalyptus. 

Les feux de brousse ont lieu l'été, c'est-à-dire à partir du mois d'octobre, il arrive que des dizaines d'hectares partent en fumée laissant de pauvres koalas à leur triste sort.

Quand ce n'est pas les feux, c'est l'urbanisation de l'homme qui fait rétrécir la taille des forêts habitées. Le développement urbain de l'Australie fut intense dans les années 70 lorsque la population a fortement augmenté, aujourd'hui les villes grandissent bien moins rapidement que par le passé.

le koala de visage avec son nez noir
Face à la déforestation, cet animal maladroit subit de plein fouet les conséquences de la destruction de son habitat.

D'autres causes mineures à ne pas oublier

Au-delà de la déforestation, les koalas doivent conjuguer leur vie avec celle d'autres espèces, ce qui les met en situation de danger.

Les mangeurs d'eucalyptus sont attaqués par des chiens sauvages qui vivent en marge des habitations. Ils sont féroces et carnivores et n'hésitent pas à attaquer le petit ourson qui ne peut pas se défendre du haut de ses 10 kilos.

Aussi, des maladies sexuellement transmissibles comme la chlamydia1 sont destructrices pour les membres de l'espèce. Cette maladie que l'on retrouve normalement chez l'homme touche l'intégralité de certains groupes de koalas, cette maladie n'est pas mortelle mais elle a des conséquences graves sur la santé de l'espèce. Des chercheurs envisagent même de tuer les ours porteurs de la maladie pour empêcher sa diffusion.

des griffes de koala accérées
Contrairement au kangourou, il est faible et vulnérable face à des espèces féroces et carnivores.

Que faire pour l'aider ?

On pourrait croire qu'un animal aussi mignon serait facilement sauvé, ce n'est pas si simple.

On l'a vu lors des incendies de 2019 en Australie, les flammes ont détruit plus de 20% de la surface des forêts et les pompiers sont restés impuissants face à ce drame qui a suscité l'émotion du monde entier.

Les mesures environnementales visant à limiter l'impact du réchauffement climatique sont essentielles pour préserver l'existence des arbres de la région. Si l'humanité parvient à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l'augmentation de la température du globe sera limitée et les feux de forêts seront plus rares qu'ils pourraient l'être sans action.

Des régions fortement touchées comme la Nouvelle Galles du Sud et le Queensland ont vu la population de certaines espèces en danger d'extinction diminué de 80%. Le moment est critique et une action s'impose pour protéger la biodiversité de l'Australie.

un koala qui dort
Grâce à la mobilisation de chacun, nous pourrons sauver le marsupial de son impasse et lui assurer un avenir serein.

← Article précédent Article suivant →